Le décollage du Busquet

Le décollage du Busquet

« Beaucoup de monde attend avec curiosité de pousser les portes de "jungle" et de la "Dolce Vita", les deux nouveaux restaurants à thème d'Erick Ducournau. "Ca fait trois ans que l'on travaille d'arrache pied sur ce projet avec mon épouse Nathalie", avoue ce chef d'entreprise qui a entamé son ascension il y a 25 ans sur la plage des Sables d'Or avec une petite concession. Avant de passer par Biarritz et "l'Eden Café" au BAB 2.

Erick Ducournau s'est entouré de Nadia Palacio et de Christian et Sabine Martin, son beau frère et sa belle soeur. Le couple est arrivé il y a un an et demi de Douarnenez où il tenait une discothèque.

"Il n'était pas question de se lancer si Oscar Cinés n'ouvrait pas ses portes. Mais aujourd'hui et après des mois de retard, nous touchons au but", avouent les couples Ducournau-Martin.

Comme dans le saloon du "Rio Grande" qu'ils gèrent de l'autre côté de la RN 10, les restaurateurs ont soigné les décors avec un clin d'oeil appuyé au cinéma. "Pour la Dolce Vita qui ouvre jeudi, nous avons essayé de reconstituer une vieille place d'Italie bordée de terrasses de bistros sur 270 m².

Prévu courant février, l'ouverture de "jungle" devrait encore plus surprendre. Pour les décors, le couple Ducournau n'a pas hésité à faire le voyage à Bali d'où ils ont ramené trois containers de sculptures, meubles et objets dont un Bouddha géant de trois mètres de haut pesant plus de trois tonnes, fabriqué spécialement dans un village de montagne.

Piste de danse, mezzanine, cascade... Erick Ducournau promet d'en mettre plein les mirettes à ses futurs clients qui trouveront dans l'assiette des produits frais de la région accommodés d'épices et dans la salle l'ombre d'Indiana Jones, Tintin, Tarzan, etc. »

Date

22 janvier 2015

Tags

Sud Ouest